Bûche de Noël chocolat poire #vegan

Décembre = Noël. C’est simple, c’est clair. Je ne suis plus qu’émerveillement devant les illuminations dans la rue, gourmandise devant les biscuits à la cannelle….Décembre est un mois à part dans l’année pendant lequel on peut se permettre un peu de légèreté et se sentir gai sans trop comprendre pourquoi.

Qui dit Noël dit repas en famille qui se terminent par une bûche. Mon expérience familiale de bûche de Noël a rarement été gastronomique et encore moins avec une bûche faite maison. Je vous passe la description détaillée des bûches recouvertes de crème au beurre méga écœurantes et avec un sapin en plastique dessus…

C’est mon premier Noël végane, une raison de plus pour faire la fête selon moi. Certaines personnes autour de moi font d’étranges traductions : vegan = triste = pas gourmand = régime……J’aime autant te dire que c’est exactement le contraire et que cette bûche en est bien la preuve (tu penseras à ton bikini en janvier comme le reste de la gente féminine, pour l’instant tu savoures).

J’ai voulu cette bûche aussi belle que bonne donc j’y ai réfléchi pendant quelques jours avant de m’y mettre parce que rien n’est pire que l’approximation et l’improvisation en pâtisserie. Les bûches sont des successions de couches de douceur : du croquant, du fondant, ….(Cyril Lignac sors de ce corps !!)
Tu vas donc découvrir : 2 couches de génoise, deux couches de gelée à la poire, de la mousse au chocolat et une couche de glaçage miroir dont je ne suis pas peu fière.
Si après ça on me dit qu’être végane c’est triste je rends mon tablier !

La recette de génoise n’est autre que celle de la délicieuse Laura VeganPower qui officie sur VG Zone.

Cette bûche est imparfaite par manque de temps. J’ai dû choisir entre la perfection d’une bûche photographiée la nuit donc une photo crado ou une buche imparfaite photographiée sous une jolie lumière naturelle. Tu l’as compris, j’ai choisi la lumière naturelle pour te donner envie d’essayer la recette.

Pour faire ce type de bûche il te faut aussi un minimum d’organisation. Il y a plusieurs étapes qui prennent un peu de temps et il faut savoir s’organiser et faire la vaisselle au fur et à mesure pour ne pas y passer la journée et transformer ta cuisine en champs de bataille.

buche de noel chocolat poire

Ingrédients :
– pour la génoise :
160 gr de farine
100 gr de sucre roux non raffiné
1/2 sachet de levure
1/2 càc de bicarbonate de soude
2 pincées de sel
25 gr d’huile de pépin de raisin
15 cl de lait de soja
le jus d’1/2 citron
15 ml de vanille liquide
– pour la gelée de poire :
1 poire
6 càs d’eau
2 gr d’agar agar
– pour la mousse au chocolat
300 ml de lait de soja
le jus d’1/2 citron
150 gr de chocolat noir
1 càc de cannelle
10 gr de sucre
– pour le glacage miroir
150 gr de sucre
130 gr d’eau
120 gr de crème de soja
50 gr de cacao en poudre non sucré
4 gr d’agar agar

buche de noel chocolat poire

buche de noel chocolat poire

Préparation :
Dans un premier temps tu choisis le plat qui te servira à faire ta bûche car il te servira tout au long de la recette.
Tu commences par la génoise en mélangeant tous les ingrédients secs dans un saladier et tous les ingrédients humides dans un autre. Tu intègres la préparation sèche à la préparation liquide en fouettant énergiquement. Tu peux passer le tout au mixeur pour exterminer les irréductibles grumeaux.
Tu verses cette pâte dans un moule à génoise huilé dans ton four préchauffé à 180° pendant 30 min.
Quand c’est cuit tu laisses ta jolie génoise refroidir sans essayer de la démouler (on ne démoule jamais un gâteau à chaud malheureux !).
Tu prépares maintenant ta gelée de poire. Tu fais bouillir l’eau et l’agar agar une petite minute, pas plus pour ne pas que l’eau s’évapore. Tu pèles et épépines ta poire et la coupes en morceaux. Tu mixes ensemble la poire et l’eau chaude. Tu filmes le plat que tu as choisi pour faire ta bûche et le tapisses de film alimentaire et verses ta gelée de poire dedans et tu laisses prendre au frigo environ 30 min. Il te faudra ensuite la diviser en deux dans son épaisseur. Si tu as le temps et deux plats identiques je te conseille même de faire prendre ta gelée dans 2 plats séparés car couper la gelée en deux peut être assez périlleux.
Maintenant tu prépares ta mousse au chocolat. Tu verses le jus de citron dans le lait de soja, il va cailler et s’épaissir un peu. Tu mélanges un peu et tu ajoutes le sucre et laisse reposer.
Tu fais fondre le chocolat au bain marie, tu ajoutes la cannelle et mélanges bien.
Tu verses le chocolat encore chaud dans le lait de soja et fouettes jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Tu réserves au frigo.
Maintenant tu passes au montage.

Dans le plat choisi tu mets en premier : 1 couche de génoise, par dessus tu verses un peu de mousse au chocolat et tu poses délicatement dessus une couche de gelée de poire. Tu verses à nouveau un peu de mousse au chocolat puis une couche de poire puis une couche de génoise.
Tu entreposes le tout au frigo.
Maintenant tu prépares ton glaçage miroir. Le mien est assez épais car je l’ai trop laissé refroidir, l’agar agar prend assez vite.
Tu commences par bien tamiser ton cacao. Tu mets à bouillir l’eau, le sucre, la crème de soja et l’agar agar. Au premier bouillon tu coupes le feu et verses le cacao dans ta casserole. Tu fouettes bien et s’il reste des grumeau tu passes un coup de mixeur.

Attention opération délicate en vue. Tu dois démouler ta bûche pour verser ton glaçage miroir. L’idéal est d’avoir un carton à gâteau, tu poses le carton sur ta bûche avant de la retourner. Comme tu vas généreusement verser le glaçage il te faut déposer ta bûche sur une grille elle-même déposée au-dessus d’un récipient qui recueillera le glaçage qui tombera de la bûche.

Ta bûche est prête. Il ne te reste qu’à choisir comment la décorer, si tu es fan des sapins en plastique je ne peux rien pour toi mais si tu veux faire des décors en caramel alors là je peux t’aider.
Ma bûche est décorée avec des fils d’ange en caramel et des noisettes enrobées de caramel.
Pour faire un caramel c’est simple : tu mets à chauffer à feu moyen 75 gr de sucre et tu attends sans rien toucher que ça se change en caramel. Attention à ne pas trop le faire brunir car le goût sera plus fort.
Pour les noisettes : tu les piques au derrière avec un pique à brochette et tu les trempes dans le caramel un peu refroidi, ça va faire des fils. Tu n’auras plus qu’à décrocher ta noisette du pique pour décorer ton gâteau.
Pour les cheveux d’ange je te renvoie vers un article que j’avais fait sur les décors en caramel : clic.

Publicités

32 Commentaires

  1.  » aussi belle que bonne » : je ne peux pas juger du goût, mais je ne doute pas qu’elle soit délicieuse, et elle est superbe ! Une chouette idée pour épâter les omnivores aux fêtes de Noël héhé 😉

    • C’est clair que la bûche de noel est généralement un concentré de beurre et de sucre, de quoi faire des réserves pour l’année. J’en ai mangé encore hier soir et elle est meilleure le lendemain après une bonne nuit au frais. Merci pour le RT 😉

  2. Sarah

    Bonjour Bénė, mes enfants se sont bien pressés de me demander d’essayer cette recette avec eux dès ce wk.Car,comme toujours, tu sais nous mettre les papilles en effervescence. Bravo pour tes partages 😉 Bisous et excellent wk!

    • Ils ont l’air bien gourmands tes enfants Sarah ! (et on les comprend c’est tellement bon les gâteaux!).
      Vas-tu réussir à les faire patienter jusqu’à Noël pour gouter à la buche ?

  3. Teh

    Bonsoir,

    Cette recette semble juste incroyable, merci.
    Serait-il possible de connaitre les dimensions de la bûche en photo (et donc, du plat) ?

    Merci d’avance et bonnes fêtes.

    • Merci ! Je te conseille de la préparer la veille pour que la crème au chocolat soit bien prise. Je n’ai pas de règle pour mesurer mon plat mais il fait à peu de choses près 25 cm de long et 8 cm de haut. Si tu réalises la recette je serai ravie de recevoir une petite photo ;’)
      Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année

  4. Ping : Anonyme

  5. Sara

    Hello ! J’ai réalisé cette bûche pour Noël et elle est vraiment délicieuse ! Merci pour cette super recette ! Belles fêtes de fin d’année et salutations suisses !

  6. Teh

    Bonjour,

    Je viens d’envoyer un message mais je crois que ça n’a pas marché, donc je recommence, désolée si c’est en double.
    Tout d’abord, merci pour la taille du plat, je n’ai qu’un seul plat rectangulaire et il sera parfait.

    J’ai encore une question en revanche, étant novice en pâtisserie et ne maîtrisant pas vraiment l’agar-agar. Le glaçage m’inquiète, j’ai peur de le rater.
    Lorsque la préparation du glaçacage est prête (retirée du feu, rajout du cacao, mixée si nécessaire), faut-il la verser immédiatement sur le gâteau ou faut-il attendre un certain temps (si oui, combien de minutes minimum/maximum ?) pour avoir une belle couche bien fine mais qui tient malgré tout ?

    Merci d’avance, et encore désolée pour toutes ces questions.

    Si le résultat n’est pas trop raté, j’enverrai une photo.

    Bon week-end.

    • Bonjour,
      Pour le glacage je vous conseille de ne pas le laisser refroidir car il va épaissir puis durcir et vous ne pourrez rien en faire. L’idéal est donc de glacer la bûche quand le glaçage a refroidit pendant 1 min mais pas plus pour qu’il reste bien liquide.
      J’espère que le résultat vous plaira !

  7. Anne.

    Bonjour ! je viens de réaliser la recette et c’est un gros raté! Pourtant j’ai suivi à la lettre :-(… la genoise ressemble à un biscuit, ce n’est pas monté du tout ! J’ai pourtant mis assez de levure (la bio natali) :-(… Une idée ? je rate souvent tout ce qui contient de la levure! 😦 Merci!

    • Bonjour Anne, difficile de dire ce qui a raté à distance. Je ne connais pas du tout la levure Natali, c’est peut être elle le souci si elle ne fait jamais lever vos préparations. A la place de la levure vous pouvez utiliser 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre et 1/2 cuillère à café de bicarbonate qui fera très bien lever votre génoise 😉

  8. Léna

    Bonjour bonjour ! Merci tout plein pour cette recette, je l’ai faite gouter à ma famille omnivore pour le réveillon, il n’ont meme pas fait la différence avec une buche classique ! Seul bémol, le glaçage… Il etait tres bien fait, ni trop liquide ni trop epais, mais le fait qu’il soit en gelée avec l’agar agar m’a un peu dérangé. Mais en tout cas, une tres belle buche, que je referais meme sans occasion particulière !

    • Oh merci Léna !!!! Ton commentaire me touche énormément ! !! Je suis ravie que la bûche ait plu à tout le monde (omnis compris) !! Je ne suis pas non plus fan de ce glaçage pour la texture mais il a l’avantage de super bien recouvrir la bûche et de lui donner un aspect brillant incomparable ; ) L’année prochaine je mettrai au point une autre recette sans agar agar. Je te souhaite de belles fêtes ❤

  9. Ping : 3 B : blinis, boulettes et bûche |

  10. Ping : Les Buches de Noël |

    • Quel est l’intérêt de votre commentaire Vivi ? Est ce de la critique gratuite ? Est ce constructif ? N’avez-vous pas mieux à faire à l’approche des fêtes ? J’ai toujours du mal à comprendre l’intérêt de ce type de commentaires, je vois régulièrement sur d’autres blogs des choses que j’aurais fait différemment et pourtant, je ne m’attarde pas sur ces détails car je sais que la personne qui a rédigé l’article y a mis du coeur et beaucoup d’énergie. Dommage que vous ne puissiez en faire de même.
      Je suis Blogueuse culinaire, pas prof de lettres. Mes recettes sont parfois rédigées à des heures tardives et je ne peux pas toujours prendre le temps de me relire, même si cela serait plus judicieux car la fatigue entraîne inévitablement des erreurs comme vous me le faites si gentiment remarquer.
      Je vous souhaite tout de même de bonnes fêtes de fin d’année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :