Article Récap N°3 : Les similis carnés de A à Z ou la viande #vegan

article recap similis carnés

Bonjour mes petites courges,

Aujourd’hui, avec l’équipe des Menu VG je vous propose un article récap sur les similis carnés. Un simili carné, une « viande » végétale, un succédané de viande, les noms sont multiples : vous l’avez compris il s’agit là de fausse viande. Pour les végé débutants (et parfois pour les autres aussi) ces produits sont parfois assez déconcertants et peuvent laisser perplexe. Voici quelques réponses à vos questions, si vous en avez d’autres n’hésitez pas à nous les poser en commentaires, nous serons ravies de vous répondre !

QUELS SONT LES SIMILIS CARNES EXISTANTS ET A QUOI CA RESSEMBLE ?
Le Tofu (ferme ou soyeux) = ne ressemble à rien d’autre existant
Le Seitan = a une texture très approchante de la viande, filandreuse
Le Tempeh = cru ou cuit il est un peu croustillant
Les protéines de soja texturées (PST) = ressemble un peu à du poulet

ORIGINE ET QUALITE DES PROTÉINES VEGETALES 
Tout d’abord détendez-vous sur le sujet, il faut le faire vraiment exprès pour ne pas absorber la quantité de protéines suffisante au bon fonctionnement de notre corps. Je vous propose de lire ici un article simple et drôle sur le sujet.
Les protéines, vous en entendez souvent parler mais savez-vous ce que c’est ?
Les protéines sont constituées au minimum de 100 acides aminés de 20 sortes différentes, dont 9 sont qualifiés d’essentiels (histidine, isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine). Ces derniers, ne pouvant pas être synthétisés par l’organisme, doivent être apportés par l’alimentation.
Les protéines ont plusieurs rôles : elles participent à l’architecture de la cellule, ont un rôle moteur ou hormonal. Il est donc important d’en absorber une quantité suffisante pour garantir le bon fonctionnement de l’organisme.

Les protéines végétales représentent 65 à 70% des apports en protéines pour l’alimentation humaine au niveau mondial.
Ce chiffre passe à 35% dans les régions du monde les plus développées.
Ces données peuvent surprendre mais il faut rappeler que les richesses étant très inégalement réparties la viande est souvent inaccessible pour la majorité de la population.  Les 65 / 70% de la population mondiale n’ayant pas accès aux protéines animales ont donc basé leur alimentation sur les végétaux.
ll est possible de trouver la quantité suffisante de protéines en combinant 3/4 de céréales avec 1/4 de légumineuses. Voilà pourquoi beaucoup de plats sont à base de lentilles ou pois chiche dans la gastronomie Indienne.

On pourrait croire que les végéta*iens ont donc besoin de trouver de nouvelles sources de protéines puisqu’ils ont éliminé de leur alimentation toute chair animale qui est généralement la première source de protéine d’un régime alimentaire omnivore.

Il a longtemps été dit que les régimes végétariens et végétaliens n’ingéraient pas les protéines nécessaires à une bonne santé ou encore que ces protéines étaient incomplètes (ne comportant pas les 8 acides aminés essentiels).
« Tout aliment végétal complet et naturel (c’est à dire non transformé), ainsi que toute combinaison de ces aliments végétaliens non transformés (consommés comme seule source de calories dans la journée) apporte tous les acides aminés essentiels; et non pas le minimum nécessaire mais bien plus que les apports journaliers recommandés.
Il est désormais acquis par la recherche moderne qu’il est virtuellement impossible d’être carencé en un acide aminé essentiel avec un régime alimentaire végétal non transformé complet et naturel et un apport suffisant en calories ». Extrait d’un article du Docteur Jeff Novick, qui fut Directeur du Service Nutrition au Centre Pritikin de Floride et Vice-Président du Conseil d’Administration de la National Health Association. Cet article a été traduit de l’anglais par la joyeuse équipe de Cherry Pepper. Tu pourras retrouver cet article dans son intégralité ici.

A QUI SONT DESTINES LES SIMILIS CARNES ?
Les similis carnés peuvent être consommés par tous, hommes, femmes (même enceintes) et enfants.
Il y a toutefois certaines précautions à prendre pour les allergiques :
Soja : présent dans le tofu, les PST et le Seitan
Gluten : Seitan
Ces substituts sont consommés par les végétariens, végétaliens et omnivores qui souhaitent diminuer leur consommation de viande.

OU EN ACHETER ?
Dans tous les magasins bio, ces magasins proposent généralement tout ce dont vous rêvez.
Dans les rayons de supermarchés vous trouverez parfois du tofu mais à un prix exorbitant et jamais bio. Il est généralement vendu sous vide mais je vous le déconseille vivement car c’est plus que mauvais…
Pour les autres similis carnés ne cherchez plus, ils ne sont jamais proposés en supermarché classique.

Votre meilleur fournisseur reste donc le magasin bio. En plus de vous proposer les versions classiques vous pourrez également découvrir des versions fumées, des galettes végétales pouvant remplacer les steaks ou encore des saucisses végétales (généralement à base de soja) pour faire des grillades en été. Il existe même des fausses crevettes pour les nostalgiques, j’ai testé c’est pas mal du tout !

DIY : APPRENDRE A FAIRE SON TOFU
Le tofu il n’y a rien de plus simple, en gros il suffit de faire cailler du lait. Oui ce n’est pas plus compliqué.
Vous pourrez suivre ici toutes les instructions ici.

COMMENT LES CUISINER ?
– le tofu ferme est une véritable « éponge » à saveurs donc il ne faut pas hésiter à l’assaisonner, l’épicer et le parfumer comme bon vous semble. Il contient beaucoup d’eau donc pour qu’il intègre les saveurs associées il faut absorber l’excédent d’eau qu’il contient en pressant légèrement dessus un linge propre et sec. Il peut être consommé cru ou cuit, en sauce, mixé, poêlé, frit, ….
Le tofu syeux sera quant à lui plus généralement utilisé pour des préparations sucrées, des crèmes dessert ou des sauces salées.

– le seitan,  coupé en lamelles s’intègre très bien aux plats en sauce, froid en salade, réchauffé à la poêle comme un steak classique, en fines lamelles pour remplacer les lardons dans un plat de carbonaras.

– les PST nécessitent à peine plus de préparation : elles ont besoin d’être réhydratées 10 min dans une eau ou un bouillon très chaud puis essorées avant cuisson.
Les petites comme les grosses PST remplacent parfaitement le bœuf dans la sauce bolognaise, s’intègrent dans un plat de légumes sautés.

– le tempeh, se consomme cru ou cuit. C’est un produit fermenté donc son goût sera plus prononcé que celui du tofu par exemple. Il s’imprègne facilement des saveurs auxquelles on l’associe et reste croquant pendant la cuisson.

– les « faux »
Il existe également beaucoup d’autres produits déjà travaillés et prêts à l’emploi qui ressemblent comme 2 gouttes d’eau à ceux à base de viande tels que des crevettes, des saucisses, des nuggets… C’est encore le moyen le plus simple pour commencer à remplacer viande et poisson dans votre cuisine de tous les jours.
Attention toutefois, comme tout produit industriel, ces « faux » sont souvent gras et trop salés donc n’oubliez pas que c’est un accompagnement à votre assiette de légumes et non l’inverse.

QUELQUES RECETTES POUR VOUS LANCER

Les Protéines de Soja Texturées (PST)
– mafé Sénégalais chez moi
– mafé chez Mama Pasta
– Sauce bolognaise chez Code Planète
– PST à l’Indienne chez Pankaj
– Tomates farcies chez moi
– Bourguignon de ma grand-mère chez Loetitia Cuisine
– Curry de PST aux épinards et lait de coco chez Bulle Green
– Hachis Parmentier de carottes et PST chez moi

Le Tofu
– Pâté végétal express chez Melle Prune
– Crème express aux figues et noix chez moi
– Tofu rôti, sésame noir, oignons et échalotes chez Dans la cuisine végétalienne de Djanisse
– Poelée de tofu fumé, fusillis d’épeautre et shiitaké chez Cheekymuffin
– Oyakis aux carottes, aubergines et tofu au gomasio chez moi
– Verrine de cheesecake à la framboise avec du tofu soyeux chez Loetitia Cuisine
– Bouchées de tofu au sésame chez Cléa
– Tartelettes chocolat et poires chez moi
– Nems au tofu chez Echos dans ma tête
– Veggie bowl chez La Cuisine d’Anna et Olivia
– Tofu brouillé aux tomates séchées chez Lili’s kitchen

Le Seitan
– Blanquette de seitan chez Végécarib
– Paupiettes forestières et sauce aux morilles chez Loetitia Cuisine
– Empanadas au Seitan chez Cléa
– Hachis Parmentier de butternut et Seitan chez Lili’s Kitchen
– Rôti de Seitan aux marrons et noix chez 100% Végétal
 Empanadas Mexicains et Indiens chez moi

Le Tempeh
– Aubergines, carottes et tempeh laqués chez moi
– Rougail de tempeh chez Le Chant des Cerises Agitées
– Risotto de potimarrons et champignons chez Epices et Moi
– Tempeh sauce Satay chez Cléa
– Salade multicolore et sauce crémeuse au sésame chez moi

Vous voilà parés pour débuter avec ces nouveaux produits. Les similis carnés n’ont à présent plus de secrets pour vous, s’il vous reste des questions n’hésitez pas à mes les poser j’y répondrai avec joie.

Pour tous ceux qui n’ont pas de magasin bio dans les environ vous pouvez passez une petite commande chez Un Monde Vegan (je n’ai aucun intérêt financier à leur faire de la pub donc c’est en toute impartialité que je vous conseille d’aller faire un tour chez eux).

Le concept du « Menu VG » n’est pas figé aussi contactez-nous pour plus d’informations !

Les blogs participants au Menu VG sont :

→ Loetitia cuisine
→ Cheekymuffin
→ 
La Tarterie de Béné
→ Dans la cuisine de Djanisse
→ 
Miam & Trucs
→ Veggie Gastronomie
→ 
Melle prune
→ Je mange donc je maigris
→ La cuisine de Jenny

Et rejoignez-nous sur la page Menu VG sur Facebook ici et en nous suivant sur Twitter @MenuVG.

Sources :
Doctissimo
Futura Sciences
Qualiment
Article de Stéphane Palazzetti

20 Commentaires

  1. Ping : Article Récap nº3 : Les similis carnés | Veggie Gastronomie

  2. Coucou Béné,
    Merci pour cet article super chouette !🙂
    Et merci d’être passée par chez moi ! ^^
    Personnellement je suis une dingo de seitan.
    Plus récemment, j’ai redécouvert le tempeh en Indonésie, c’était fabuleux. Là-bas ils le font frire et le servent avec une sauce épaisse aux cacahuètes, laisse tomber la tuerie quoi.🙂
    Mille bisous et encore bravo !❤

    • Je suis aussi méga fan du seitan, après avoir testé plusieurs marques je suis finalement tombée sur ma préférée : la version grill de chez Uma. Parfois je le grignote comme ça sans même le cuisiner tellement j’aime ça !
      Ton tempeh frit avec une sauce cacahuète me fait saliver rien qu’en l’imaginant ! Par contre on doit faire le plein d’huile avec ça😉 J’aime beaucoup le croquant du tempeh, et comme il se tient en général assez bien en cuisson on peut vraiment l’intégrer à beaucoup de recettes.
      Pleins de bisous et merci pour ton petit mot

  3. Ping : Article Récap N°3 : Les simili carnés de A à Z ou la viande #vegan |

  4. Figure toi que j’ai lu ton article dans le métro, et, quand j’ai vu mon petit blog parmi tous ces blogs géniaux, j’ose à peine imaginer le sourire béat jusqu’aux oreilles que j’ai eu… Merci !😀
    Ton article est très bien rédigé en plus et grâce à toi je redécouvre des recettes super intéressantes à essayer bien vite🙂
    Je pense que mon simili préféré c’est le tofu, parce qu’il en existe de toutes les sortent et que pour peu qu’il soit bon et bien préparé, on peut tout faire avec.
    Après j’aime bien le tempeh aussi mais il faut qu’il soit cuisiné (comme le rougail de le chant des cerises agitées par exemple qui est mioum !) ; le seitan, intolérance au gluten oblige, je n’ai fait que le goûter quelques fois mais comme ce n’était pas de la super qualité, ce n’était pas transcendant, par contre j’aimerais bien tenter une version sans gluten🙂
    Bref, encore merci ! Belle soirée

    • Merci Gwenaelle de venir partager ton expérience ici. Ton blog gagne à être connu crois moi !
      J’adore le tempeh fumé, cru en salade ou dans une belle poellée de légumes de saison.
      Le tofu est finalement mois simple à apprivoiser qu’on ne peut le croire selon moi, il faut vraiment le cuisiner pour apprendre à l’apprécier.
      Quel dommage pour l’intolérance au gluten, j’espère que ça ne te pourrit pas trop la vie. Je n’ai jamais vu de tempeh sans gluten (ça existe ??)

  5. merci pour le clin d’œil au mafé…et pour la sélection de recettes à essayer…
    cest « OVNIS » que sont les « similis » permettent de faire les recettes traditionnelles de la famille….et donc d’inviter les « ancêtres » sans les déconcerter!

  6. Ping : Viandes végétales | Madame Doum

  7. Ping : Menus VG – Article récap’ nº 5 « la vitamine B12 » | cheekymuffin

  8. Ping : Mafé végétarien | Make me green

  9. Ping : Devenir VG, un périple ou une partie de plaisir ? | Make me green

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 570 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :