Raviolis Chinois (Jiao Zi)

J’ai enfin reussi à aboutir une recette de jiao zi qui soit présentable au grand plublic. En avant première voici donc mes petits raviolis.

 

Ingrédients :
– feuilles de raviolis (chez les Frères Tang)
– carottes
– tofu
– germes de soja frais
– 1/2 oignon blanc
– coriandre fraiche
– persil plat frais
– huile de sésame
– sauce soja sucrée
– graines de sésame

Préparation :
Coupez tous les ingrédients en petits morceaux et hachez les herbes. Réservez les germes de soja et les herbes.
Faites revenir à feu doux quelques minutes les carottes, oignons et le tofu dans un fond d’huile de sésame, salez, poivrez.
Ajouter la sauce soja sucrée et laissez la sauce réduire puis ajouter les graines de sésame.
Une fois que tout est cuit préparez un petit bol d’eau et c’est parti !

Posez au centre du carré de ravioli un peu de farce, un peu d’herbes hachées, un peu de germes de soja.
Humidifiez les bords des raviolis et fermez les ravioles.
Il y a plusieurs techniques de pliage : le baluchon, le carré….

Faire cuire trois minutes dans une eau fremissante. Attention une eau bouillante risquerait de détacher vos raviolis. Dès que les ravioles remontent à la surface c’est qu’ils sont cuits.

Vous pourrez aussi les faire cuire à la vapeur ou les frire.
La version bouillie ou vapeur peut ensuite se manger dans une soupe.
Vous pouvez servir avec des sauces soja sucrées ou salées selon votre goût.

Pour la petite histoire :
Au réveillon et au Jour de l’An, on a l’habitude de manger des raviolis.
Les raviolis, en chinois « jiaozi », signifient la relève des années.
Farcis, ils sont cuits à l’eau ou à la vapeur.

Les Chinois du Nord confectionnent leurs « shui-chiao », en leur donnant la même forme que les taëls, c’est-à-dire celle d’un sabot de cheval, censés apporter la richesse à ceux qui en mangent. Les raviolis en forme de demi lune légèrement bombée évoquent le yuanbao, le lingot d’argent de cinquante onces. Les consommer permet d’accueillir la fortune et d’entrer dans la richesse.

Les raviolis peuvent contenir un morceau de sucre, une sapèque, une cacahuète, ou encore un marron, chaque garniture étant porteur d’un présage différent. Vous venez de mordre dans un ravioli sucré? Le bonheur frappera à votre porte ; il contenait une pièce de monnaie ? La chance vous sourira. Il était truffé au marron? Vous aurez bientôt un garçon. Fourré à la cacahuète? C’est signe de longévité (en chinois, la cacahuète s’appelle aussi fruit de longévité).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :